Eglise Sainte-Eugénie de Marnes-la-Coquette

La première église a été érigée en 1203 par Odon de Sully, évêque de Paris.  L’église actuelle a été bâtie par Napoléon III en 1860-1861 et dédiée à Sainte Eugénie, en l’honneur de l’impératrice.

La paroisse Sainte Eugénie de Marnes-la-Coquette se situe au sud-ouest du diocèse de Nanterre, créé en 1966.

Histoire 

Marnes, hameau de Saint Cloud, du nom de Clodoald, petit fils de Clovis, fut fondé par Odon de Sully, évêque de Paris (1195-1208), héritier à ce titre des terres de Saint Cloud.
Une première église, érigée en 1203 était dédiée à saint Eloi et saint Sébastien.

Elle était située en face de l’actuelle école communale. Remaniée à plusieurs reprises, elle fut démantelée à la révolution (1793)

   

L’église actuelle

Elle a été construite en deux ans (1860-1861) sur les fonds propres de Napoléon III.

Celui-ci étant propriétaire depuis 1852 du domaine proche de Villeneuve l’Etang.  En hommage à l’impératrice, elle prit le nom de Saint Eugénie, vierge  martyre (183-257).  L’église est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1993.

Le plan est simple, la nef et son abside en cul de four furent décorées  par deux artisans locaux, Pierre et Georges Caribaux.

Des paroissiens, très investis dans l’édification de l’église, offrirent les vitraux réalisés par Charles Lorin (1860-1940) maître-verrier à Chartres. Ils évoquent des épisodes de la vie du Christ et de quelques saints. Le vitrail axial représente le Christ du Sacré-Cœur. Bien que petite en taille, l’église dispose d’un orgue de belle facture.

 

Nef de l’église actuelle

Le presbytère jouxte l’église ; y réside un couple d’accueil, missionné par l’évêque et qui participe activement à la vie paroissiale : célébrations, secrétariat, les tâches sont multiples. Le catéchisme s’y déroule le mardi et comme à la campagne, les enfants y disposent d’un grand jardin pour partager jeux et goûter.

Nombreux sont les marcheurs qui en route pour Versailles ou Saint Cloud font une pause dans notre église. Passants, amis, si votre chemin vous mène à Marnes, entrez, vous êtes les bienvenus !

 Comment s’y rendre